Roulette version beta

Publié le par sterk



Comme beaucoup de possesseurs de M5, je trouvais le bruit de la roulette insupportable. Comme la ligne de chaine est très droite, je pensais celle-ci inutile, et l'ai donc retiré dans un premier temps.


Cependant, sur le pignon de 34 dents et lorsque la chaine était tendue, on pouvait entendre un bruit de frottement. En plus du désagrément causé par le bruit, on ne peut pas se permettre de perdre de l'énergie bêtement est sur le pignon de 34 dents, c'est généralement là qu'on en a le plus besoin.

Je me suis donc mit au travail cet après-midi, profitant d'une motivation momentanée.

Après avoir changé les câbles et les gaines, qui en avaient bien besoin, j'ai ouvert mon coffre aux trésors. Pas de pierres précieuses dedans, mais plein de vieilles pièces de vélo récupérées de mes précédentes montures.
Mon choix s'est arrêté sur un dérailleur route d'entré de gamme, de marque shimano.

Après avoir scié le dérailleur pour en désolidariser la chape, j'ai percée celle-ci pour qu'elle s'adapte au support de roulette d'origine.
J'ai ensuite retiré l'un des galets, inutile. J'ai enfin fixé sur la chape un morceau de chambre à air à l'aide de deux colliers rilsan. De cette manière, quand la chape vient butter contre le cadre elle n'abime pas la peinture.

J'ai vissé la nouvelle roulette de manière à ce qu'elle puisse bouger avec la chaine quand celle-ci se tend et se détend.

Je pense ainsi avoir supprimé les deux causes du bruit :
- Le fait que la roulette d'origine est lisse, non crantée. La chaine a donc tendance à glisser dessus et à faire du bruit.
- Le fait que la roulette d'origine est fixe, et ne suit donc pas les mouvements de la chaine quand celle-ci se tend et se détend. Vu la longueur de chaine, il y a une amplitude d'un à deux centimètres. La chaine venait donc parfois frotter contre la fixation de la roulette.

On verra à l'usage si ce bricolage est suffisant.

Publié dans Matos

Commenter cet article