Qu'il est beau

Publié le par sterk

Il est là, dans ma cave, dans sa robe verte pailletée... Nous somme parti le chercher hier avec mon père, après une courte nuit de sommeil.

Départ à 9h00... Raaaaaah c'est tot pour un dimanche matin! Mais ça vaut le coup, un magnifique bent n'attend que moi près d'Auxerre. Après 1h30 de route, on arrive chez le vendeur, dans un petit village. Ce monsieur est assez collectionneur : il possède une kick-bike, un trike, un
Dutch Speed Bicycles KS2, un Rans Stratus XP tout neuf, et celui en vente pour faire un peu de place dans le garage, un M5 20/26.
On discute, il est très gentil. Après m'avoir montré le 20/26, les accessoires, il me propose  :
"Vous voulez l'essayer?"
"Non merci, j'ai peur de tomber avant de l'avoir acheté."
"Mais on n'achète pas un vélo sans l'essayer! Allez-y, n'ayez pas peur"
:)

Finalement, j'ai roulé un peu avec dans une descente, sans tomber grâce aux quelques minutes de pratique acquéries à Pulsar Cycles.

Une foi revenu, il me montre un trike, et me propse de l'essaye. J'accepte sans hésiter. Les sensations sont géniales : au ras du sol, on a la sensation de vitesse sans l'apréhension de tomber. Enfin, en ligne droite, parce que les virages c'est une autre histoire, il doit falloir de la pratique pour les prendre rapidement.
On rediscute, on fait le chèque et on repart avec le vélo dans le coffre. Arrivé chez moi, première modification : je change l'amortisseur d'origine à ressort par mon amortisseur à air. J'instale mon vieux compteur Sigma et je pars ensuite me ballader un peu le long du cananl Saint Denis pour m'habituer à la bête. Après quelques allés retour, je commence à m'y faire. Je n'ai pas encore taté les limite de ce vélo, mais une chose est sûr : la position est confortable, et le rendement aussi bon qu'un vélo de route sur la plat.

Vivement que je puisse faire de plus grandes ballades :)

Publié dans Matos

Commenter cet article