toilette mortuaire...

Publié le par sterk

cadre.jpg

C'est fait... J'en ai encore la larme à l'œil.
Mardi 1er Janvier, mon spad a été dépecé. Et par son maitre, alors qu'il m'avait fidèlement servit durant 4 ans. Ceux qui ont emmené leur chien se faire piquer savent ce que je ressens : des regrets, un sentiment de culpabilité, un tas de souvenir qui reviennent
.

Cette belle entorse au poignet à St Rémy les Chevreuses, ces plaies aux genoux qui m'ont arraché un cri à chaque pas pendant une semaine... mais aussi de magnifiques ballades en forêt et sur les plateaux du Vexin (avec Manel, Eloy, Cyril, ou les frappadingues), la semaine de cyclotourisme en Normandie avec mon tonton Alain...

DSCN0357.JPGce corps d'athlète, ces yeux malicieux...


Les organes, prélevés un par un puis minutieusement nettoyés serviront à donner la vie à son successeur :
- fourche (manitou minute 2)
- freins (avid juicy7 à l'avant, magura HS22 à l'arrière)
- dérailleurs (shimano LX, inversé à l'arrière)
- shifters (shimano XT).
- roues

composants.jpgde haut en bas et de gauche à droite : frein a disque hydraulique Avid juicy 7, frein hydraulique
sur jante Magura HS22, dérailleur avant Shimano LX
"gold", dérailleur arrière Shimano LX,
shifters Shimano XT, pédales Crank Brothers eggbeater


roues.jpgVue d'ensemble, avec les roues et la fourche


J'offrirai certainement une petite purge aux freins, ce qui permettra d'ajuster les durites aux bonnes longueurs pour le cadre de l'Orca (la durite des Juicy7 risque d'être beaucoup trop courte).

La transmission (pédalier, cassette, chaine) et les autres bricoles (gaines, câbles, etc.), seront certainement commandées au cours du mois de janvier. L'objectif : avoir un vélo monté et parfaitement réglé pour fin janvier, afin de commencer un entrainement sérieux.

En attendant, le cadre de mon ex-spad reste suspendu à son pied d'atelier, au milieu d'une pièce froide... A le voir, nu, dépité, on ne peut croire qu'il y a encore un an, il roulait, rugissant tel un guerrier jusqu'en bas des descentes les plus abruptes, montant avec rage des chemins raides et boueux, défiant les lois de la gravité.

Bon les sanglots qui me secouent m'empêchent d'en écrire plus...
:P :D

Bonne année :P
 

Publié dans Matos

Commenter cet article